SPÉCIAL SANTÉ Des solutions aérauliques France Air à la pointe de la technologie

Photothèque de ce dossier de presse

Utilisez les flèches pour faire défiler les photos, cliquez pour agrandir

Téléchargez les photos en haute définition

L’hygiène hospitalière : un enjeu de santé publique majeur


Dans le secteur hospitalier, le traitement de l’air revêt une importance capitale. En effet, de nombreuses infections sont dues à une contamination par l’air, notamment dans les blocs opératoires.


Dans ce cadre, la norme NF S 90-351 « établissements de santé - zones à environnement maîtrisé - exigences relatives à la maîtrise de la contamination aéroportée », qui précise les exigences de sécurité sanitaire depuis la conception jusqu’à la maintenance des solutions de traitements de l’air utilisées en milieu hospitalier, a fait l’objet d’une réactualisation.


Pendant près de 2 ans, tous les corps de métier impliqués dans la conception, la construction, l’exploitation, la maintenance, le contrôle et l’utilisation des installations de traitement et de maîtrise de la qualité de l’air dans les établissements de santé ont été consultés. Ainsi, médecins, hygiénistes, chirurgiens, pharmaciens, soignants, ingénieurs hospitaliers, bureaux d’études, architectes, installateurs, fabricants... ont participé à la révision de cette norme qui est entrée en vigueur en avril 2013.


La nouvelle norme nf s 90-351 : de nouvelles exigences aérauliques


Dans la forme, la nouvelle norme est désormais organisée autour des impératifs et des exigences des différents métiers allant du médecin à l’ingénierie technique. Ce document, très accessible, s’apparente à un « road book » de conception et d’utilisation de zones à risques. Il est conçu pour simplifier les choix des services hospitaliers en proposant différents guides liés au niveau de risque ou aux conditions d’utilisation des locaux, ou encore des tableaux de synthèse comme par exemple le tableau des matériaux de construction à utiliser, destiné aux architectes.


Sur le fond, la norme comporte des nouveautés telles que la liste des conditions d’utilisation des zones à environnements maîtrisés. Cette partie explique comment travailler, comment s’habiller ou quels sont les comportements hygiéniques à avoir dans ces zones. Les conditions d’entretien et de maintenance font également l’objet d’une rubrique détaillée.


Concernant les solutions aérauliques, la nouvelle norme apporte des précisions :
- en terme d’étanchéité du matériel de traitement d’air mis en œuvre : les réseaux de soufflage et de reprise d’air doivent être de classe B (norme NF EN 1507).
- en terme de consommations énergétiques, la définition de 2 états d’occupation des salles d’opération apparaît : un état de fonctionnement nominal dans lequel les débits sont moindres par rapport à la norme précédente et un nouvel état de veille pour lequel les débits sont réduits (exemple : nuit et week-end).

- en terme de performances acoustiques : dorénavant le niveau sonore tiendra compte de l’activité du lieu et non plus du seul risque (4, 3, 2, 1) : par exemple, la salle d’opération aura un niveau acoustique maximum de 48 dB(A) et une chambre stérile de 40 dB(A).

- en terme de recyclage interne : pour les locaux de risques 3 et 4, les solutions de recyclage interne sont à privilégier par rapport à d’autres solutions, y compris les solutions tout air neuf. En effet, l’air intérieur filtré dispose de fait d’un niveau de propreté important, contrairement à de l’air pris en extérieur. Le recyclage associé à une filtration très élevée permet d’assurer un niveau d’hygiène et de maîtrise du risque répondant aux impératifs de la norme.

- en terme de récupération d’énergie :
sur l’air extrait des locaux, il est recommandé d’utiliser des récupérateurs d’énergie à haut rendement.


France Air : des solutions aérauliques adaptées à l’environnement hospitalier



Toujours à la pointe de la technologie, France Air répond parfaitement à ces nouvelles exigences. Ainsi, concernant l’étanchéité, les produits France Air sont tous certifiés et agréés.


Les solutions France Air


Cassiopée®, un plafond monobloc pour salles d’opération comprenant des unités de ventilation permettant de recycler localement jusqu’à 90% de l’air soufflé du plafond


Un nouveau système de surveillance pour bloc opératoire intégrant et centralisant l’ensemble des données nécessaires au bon fonctionnement des salles d’opération



En tant que spécialiste du traitement de l’air en milieu hospitalier, France Air propose également des solutions à faible consommation énergétique qui permettent d’atteindre les exigences de certification HQE dans des lieux non concernés par la nouvelle norme. Ainsi, en hébergement, France Air propose le système OptiDrive®.

Cassiopée®



Plafond hospitalier ventilo-diffusant à haut débit de recyclage pour salles d’opération modernes


Cassiopée® est un plafond à flux unidirectionnel pour salle d’opération à risque 4 ou risque 3.

Il permet 3 types de reprise d’air : haute, basse ou haute et basse.

Il existe en 8 tailles pour des débits allant de
2 300 m3/h à
13 000 m3/h.

Cassiopée® est un plafond diffusant monobloc pour salles d’opération hospitalières comprenant des unités de ventilation permettant de recycler localement jusqu’à 90 % de l’air soufflé du plafond.


Allier polyvalence et sécurité des salles d’opérations.
• Cassiopée® dispose d’un système de gestion des débits permettant aux équipes médicales la pratique dans la même salle de différents types d’opérations correspondant à des risques infectieux plus ou moins importants (risque 3 ou risque 4).
• Cassiopée® garantit une qualité d’air optimale dans le champ opératoire.

Une vraie réponse à la maîtrise des consommations énergétiques.
Développé pour réduire les consommations énergétiques, le plafond Cassiopée® permet de minimiser la consommation en période d’inoccupation (nuits, week-ends…).


Un atout considérable pour les bâtiments HQE.
Cassiopée® est équipé de moteurs nouvelle génération à courant continu (type ECM) consommant très peu d’énergie. Pilotés électroniquement, ils permettent d’obtenir un débit constant quelque soit l’encrassement des filtres en garantissant le respect des débits imposés dans les zones à risque des établissements de santé par la nouvelle norme NF S 90-351.


Une surface de local technique minimisée.
Avec un débit d’air neuf réduit au strict nécessaire permettant l’utilisation de CTA de petites tailles et des unités de recyclage situées en faux plafond, la technologie Cassiopée® minimise les surfaces des locaux techniques.


Le Cassiopée® est doté des dernières technologies.
• Une diffusion d’air optimisée évitant toute induction entre les filtres garantissant ainsi une meilleure maîtrise de la contamination aéroportée grâce à un flux pleinement unidirectionnel.
• Des unités de recyclages intégrant des moto-ventilateurs basse consommation de type ECM.
• Une filtration de l’air à très haute efficacité H14.
• Une option batterie pour la gestion des températures.
• Une régulation permettant de gérer plusieurs débits de fonctionnement.

Nouveau système de surveillance pour bloc opératoire

Ecran tactile et intuitivité pour une sécurité maximale en toute circonstance


Le nouveau système de surveillance pour bloc opératoire France Air permet d’intégrer et de centraliser l’ensemble des données nécessaires au bon fonctionnement du traitement aéraulique des salles d’opération. L’écran tactile et l’intuitivité de ce système ont été pensés afin de faciliter la gestion du plafond Cassiopée®.


Un contrôle constant du fonctionnement du matériel
• Contrôle continu des paramètres nécessaires au bon fonctionnement de la salle d’opération : débit, température, pression, hygrométrie, lumière…
• Alarmes permettant d’identifier tout incident.
• Visualisation directe de tout défaut de fonctionnement constaté.
• Accès immédiat aux fonctions de programmation, de maintenance et d’archivage.


Une gestion aisée des états de veille et de fonctionnement
• Programmation hebdomadaire ou annuelle.
• Gestion des plages horaires de fonctionnement pour une garantie des conditions de sécurité parfaites en toutes circonstances.
• Adaptation du niveau de risque en fonction des types d’opération envisagés.
• Le passage d’un risque 3 à un risque 4 s’effectue en deux clics.
Un archivage et un historique pour une excellente traçabilité
• Archivage des paramètres et des éventuels défauts de fonctionnement pour une traçabilité du fonctionnement du plafond exhaustive dans le temps (mise en œuvre d’actions correctives parfaitement ajustées). Ainsi, si un incident s’est déclenché, des données retraçant l’historique de fonctionnement sont accessibles afin d’identifier l’origine du dysfonctionnement et d’y remédier.
• Système d’auto-adaptation en cas de mode dégradé : la régulation permet, en cas de panne d’un ventilateur, d’augmenter le débit des autres ventilateurs afin d’auto-compenser le débit manquant.
• Enregistrement des différents paramètres. Par exemple, la consommation énergétique permet de travailler sur l’optimisation des temps et périodes de fonctionnement spécifiques à chaque établissement.


Communication et GTC
• Le système est conçu pour permettre un fonctionnement autonome depuis la salle d’opération.
• Il est également compatible avec les systèmes GTC et les protocoles couramment utilisés dans le secteur hospitalier.

OptiDrive®



Un régulateur à débit d’air variable pour optimiser la consommation énergétique en hébergement
OptiDrive® est un régulateur à débit variable (VAV) petits débits, avec une régulation de débit haute précision dès 25 m3/h.


L’utilisation de l’air comme fluide caloporteur permet de faire du free cooling et ainsi de traiter des bâtiments, et notamment les chambres du secteur hospitalier, en optimisant la consommation énergétique.
Les unités OptiDrive® peuvent travailler en haute vitesse (jusqu’à 10 m/s) et sur une plage de pression de 100 à 1 000 Pa. Elles conjuguent ainsi l’utilisation de conduits d’alimentation de section minimum et le fonctionnement avec un faible niveau sonore. Elles permettent de traiter de façon économique des locaux qui ont des charges variables en fonction du moment de la journée et/ou de l’occupation. Pour une efficacité maximale et un contrôle précis des débits et pression, il est conseillé de prévoir une boîte au soufflage et une boîte de reprise.


Un produit sur mesure
OptiDrive® est paramétré en usine pour garantir les débits mini et maxi en conformité avec les besoins de l’installation.

Une précision de la mesure
Le régulateur OptiDrive® dispose de nouveaux dispositifs de mesure de débit plus précis. Un régulateur de diamètre 100 mm permet dorénavant une régulation dès 25 m3/h.


Un large choix de moto-régulateur
OptiDrive® peut être doté de plusieurs types de moto-régulateurs en fonction du type de régulation.
Des gammes communicantes en MP Bus ou en LON peuvent également équiper OptiDrive®.

Pour information presse : 27 juin 2013.

Vous êtes journaliste ?

Ces dossiers de presse et leurs illustrations sont disponibles in extenso sur simple demande auprès de nos attachées de presse (en rappelant simplement le titre du ou des dossiers désirés)
Tél 01 40 21 08 13, Fax 01 43 38 63 89.
Ou en utilisant le menu ci-dessus : [Commander ce dossier] [commander les photos]
Merci.

Vous êtes professionnel du bâtiment ou de la décoration ?

Contactez nous pour recevoir une documentation concernant ce dossier.

Notre page Facebook Notrecompte Twitter Notre Google+ Notre blog linkedin linkedin Notre flux RSS Newsletter
Home page | Plan du site | Contact |  RSS 2.0 Alré Web, création de site internet Morbihan