Siplast signe une solution "dépolluante" pour valoriser la 5e façade.

Le spécialiste incontournable de l’étanchéité et de la protection du bâti a tout particulièrement orienté ses développements vers la recherche de solutions nouvelles et pérennes pour une cinquième façade “active” : dépolluante ou récupératrice d’énergie solaire, la protection des toitures combine alors étanchéité parfaite et participation au respect de l’environnement et des ressources naturelles.
En présentant son nouveau procédé d’étanchéité bitumineuse, dont la conception intègre les bénéfices de la photocatalyse, Siplast propose des produits en adéquation tant avec les demandes des entreprises d’étanchéité qu’avec les préoccupations soulevées par le Grenelle de l’Environnement.

Photothèque de ce dossier de presse

Utilisez les flèches pour faire défiler les photos, cliquez pour agrandir

Téléchargez les photos en haute définition

Siplast invente la première membrane d’étanchéité dépolluante.

Recouverte de granulés dépolluants, la nouvelle gamme de membranes d’étanchéité bitumineuse NOx-Activ® participe activement à la réduction du monoxyde et du dioxyde d’azote (NOx) émis dans l’air principalement par les transports routiers et l’industrie manufacturière.
Utilisant la technologique très novatrice et encore méconnue de la photocatalyse, la membrane NOx-Activ® trouve tout son intérêt en zones industrielles et urbaines.
Mise en évidence au Japon en 1967 par le professeur Akira Fujishima, cette réaction chimique a longtemps été considérée comme un procédé de laboratoire.
Aujourd’hui reconnue comme véritable technologie de dépollution, elle est intégrée dans le process de recherche et de fabrication de nombreux secteurs industriels (bâtiment, automobile, électroménager, éclairage, sanitaire, etc.).


Qu’est-ce que la photocatalyse ?

Il s’agit de la décomposition naturelle de la matière sous l’action de la lumière. Les photocatalyseurs utilisent l’énergie lumineuse, l’eau et l’oxygène de l’air pour créer des molécules très réactives, capables de décomposer par oxydo-réduction les substances organiques.
Les matières organiques sont oxydées. Les gaz polluants nocifs comme les NOx sont décomposés en eau et en nitrates, la quantité libérée de ceux-ci restant inférieure à celle contenue dans une eau minérale. (source : Fédération Française de Photocatalyse, décembre 2008).


La réponse de Siplast

Pour créer sa membrane NOx-Activ®, Siplast a eu l’idée d’adjoindre à ses membranes bitumineuses Paradiene et Parafor Solo, une couche de granulés dépolluants.
Ces granulés appelés Noxite sont constitués d’un support minéral, à savoir une roche alumino-silicate, et d’une couche active dépolluante à base de TiO2 qui possède naturellement les propriétés de photocatalyse .
Testée en laboratoire par le CNRS-ICARE à Orléans, la membrane NOx-Activ® a obtenu des résultats très probants en termes d’efficacité et de longévité. En présence de rayonnement UV, la réaction est quasi instantanée et la membrane détruit plus de 80 % des NOx au bout de 7h dans une enceinte non ventilée de 250 ppb correspondant au niveau de pollution moyen enregistré sur le périphérique parisien.
NOx-Activ® bénéficie du DTA du CSTB (GS n°5).


Exemple :

Durant un an, pour 10 000 m² de toiture NOx Activ®, la dépollution des NOx neutralise :
- la pollution générée par huit voitures diesel ;
- la pollution générée par 35 voitures essence.
La membrane NOx-Activ® de Siplast réagit en présence de la lumière du jour (rayonnement diffus des ultra-violets). Elle doit être mise en œuvre de préférence sur des toitures de pente minimale de 1% pour éviter la stagnation d’eau.


Caractéristiques techniques
- Pour les étanchéités bicouches : Paradiene 30.1 GS NOx-Activ®
- rouleau de 1 m x 10 m
- palette de 23 rouleaux.
- Pour les étanchéités monocouches : Parafor Solo GFM NOx-Activ®
- rouleau de 1 m x 7 m
- palette de 23 rouleaux


Quels dangers représente la pollution par les NOx ?

Les concentrations de NO et de NO2 augmentent dans les villes aux heures de pointe de la circulation. D’après l’Organisation Mondiale de la Santé, le dioxyde d’azote (NO2) a des effets néfastes sur la santé : une exposition à long terme peut altérer la fonction pulmonaire et augmenter les risques de troubles respiratoires. Le dioxyde d’azote pénètre dans les voies respiratoires profondes, où il fragilise la muqueuse pulmonaire face aux agressions infectieuses, notamment chez les enfants.
Aux niveaux des concentrations généralement rencontrées et en zones polluées, le dioxyde d’azote provoque une hyperréactivité bronchique chez les asthmatiques.
Les NOx favorisent la formation néfaste d’ozone dans les couches basses de l’atmosphère et la formation de pluies acides.
En période estivale, les seuils fixés pour protéger la santé sont souvent dépassés dans les grandes agglomérations (zones urbaines et périurbaines). Les principales sources d’émission de NOx sont le transport routier, l’industrie et secteur de la production d’énergie.
Par ailleurs, le NO2 migre aussi en altitude (stratosphère). Le pouvoir de réchauffement du NO2, 310 fois celui du CO2, accentue le réchauffement climatique de la planète par l’accroissement de l’effet de serre.




MLC







Première information diffusée en 2009, mise à jour mars 2014

Pour information presse : 11 mars 2014.

Vous êtes journaliste ?

Ces dossiers de presse et leurs illustrations sont disponibles in extenso sur simple demande auprès de nos attachées de presse (en rappelant simplement le titre du ou des dossiers désirés)
Tél 01 40 21 08 13, Fax 01 43 38 63 89.
Ou en utilisant le menu ci-dessus : [Commander ce dossier] [commander les photos]
Merci.

Vous êtes professionnel du bâtiment ou de la décoration ?

Contactez nous pour recevoir une documentation concernant ce dossier.

Notre page Facebook Notrecompte Twitter Notre Google+ Notre blog linkedin linkedin Notre flux RSS Newsletter
Home page | Plan du site | Contact |  RSS 2.0 Alré Web, création de site internet Morbihan