Frénéhard & Michaux, 125 ans d’histoire

Photothèque de ce dossier de presse

Utilisez les flèches pour faire défiler les photos, cliquez pour agrandir

Téléchargez les photos en haute définition

125 ans d’histoire
De la fabrique artisanale à la puissance industrielle

Depuis 1889, année où Fernand Michaux eut l’idée de créer les premiers châssis de toit en tôle, l’entreprise Frénéhard & Michaux a jalonné son histoire d’innovations majeures pour le monde de la toiture, de l’écoulement des eaux pluviales et de la sécurité des hommes qui travaillent en hauteur. Aujourd’hui, Frénéhard & Michaux propose la plus large gamme de crochets pour tuiles et ardoises, la plus large gamme de crochets de gouttière et, à travers ses marques Securigard®, Secur + et Unyc, une offre complète, normée et « Made in France » de garde-corps, temporaires ou définitifs, de points d’ancrage et de protection individuelle sur chantier.
Frénéhard & Michaux est ainsi devenu l’acteur incontournable de la protection antichute avec le souci constant d’être au plus proche des demandes des utilisateurs, des marchés, et de l’évolution du monde de la construction.


Frénéhard & Michaux, 125 ans d’innovation de la couverture et de la protection antichute

L’entreprise Frénéhard & Michaux, c’est avant tout une histoire d’hommes et de famille.
En 1889, une prestigieuse dame fait son entrée dans le monde : la Tour Eiffel ouvre ses portes. Cette même année, alors que le “Tout Paris” court au Champ-de-Mars, à Aigle en Basse-Normandie, un homme Fernand Michaux a une idée lumineuse, renforcer les châssis de toit avec de la tôle au lieu de la fonte traditionnelle. Cette innovation va marquer un vrai tournant dans la fabrication de ces derniers et poser les fondements de ce qui deviendra quelques années après la Maison Frénéhard & Michaux.


Pour Fernand Michaux, le succès est au rendez-vous. L’histoire est belle et se poursuit avec Julien Frénéhard et Lucien Michaux (respectivement le beau-fils et le fils de Fernand Michaux) qui en 1922 reprennent les rênes de la fabrique et donnent son nom définitif à la société : Frénéhard & Michaux.


Cette même année, Frénéhard & Michaux se developpe et intègre le marché des accessoires de gouttière qui avec la reconstruction d’après-guerre va générer beaucoup de demandes dans toute la France.
Par la suite, dès 1951, Frénéhard & Michaux prend une autre dimension en industrialisant son processus de fabrication et en créant le 1er bain de galvanisation.


La succes story continue. Frénéhard & Michaux prend son envol. L’innovation, l’indépendance et la performance guident les projets industriels de l’entreprise. Elle diversifie ses activités en se lançant sur le marché de la couverture (dès 1994) et de la protection antichute qui va devenir dès 1995 une orientation stratégique majeure. Pour ce faire, elle rachète et fusionne avec des sociétés (Société Vadot, Etablissement Chalvet, Société Ringue, Marque Unyc), développe sensiblement ses moyens de production et acquiert ainsi un savoir-faire unique en matière de quincaillerie, protection en hauteur et services. Frénéhard & Michaux est ainsi à l’origine de quelques révolutions :


- 1966, apparition du crochet Nègre qui propose un nouveau procédé de fixation des crochets de gouttière. Procédé qui sera adopté immédiatement par les professionnels du bâtiment (Suivront Negrazur et Negrafix)
- 1996, création d’Anjour Color, premiers crochets d’ardoises teintés qui vont devenir un best seller de l’entreprise
- 1999, création de l’échafaudage sur console Ankora System, prix de l’innovation Batimat
- 2003, création de la marque Securigard® dédiée à la protection permanente des toitures terrasses, qui deviendra la référence de la protection antichute
- 2007, création du crochet Force 9 (qui fera l’objet d’un brevet), un crochet d’ardoise ultra résistant, notamment aux vents de + 200Km/h
- 2014, lancement de nouveaux garde-corps adaptés aux bâtiments passifs


Aujourd’hui, F&M, dirigé par Philippe Van Hoorne, continue son dévelopement et sa politique d’amélioration constante de la satisfaction clientèle en investissant toujours plus sur l’innovation (29 brevets déposés à ce jour) et sur la modernisation de son outil de production (10 Millions d’investissements ces 2 dernières années). La société revendique ses racines et sa production “made in France”. Pour preuve, elle s’appuie sur le savoir-faire de ses 300 salariés répartis sur 3 sites de productions (un pour chaque métier) et d’un site industriel pour la fabrication de crochets d’ardoises, tous implantés en France. Enfin, il est important de souligner la volonté écologique de F&M qui se traduit entre autres par son engagement à réduire la consommation d’énergie et la réduction des déchets, tout en maîtrisant provenance, traçabilité et qualité des matériaux.


Quelques une des innovations récentes signées F&M
1- Negrafix, toujours plus simple à poser, F&M a sorti en 2012 Negrafix, le crochet de gouttière qui se fixe par simple emboîtement
2-Avec Force 9, F&M frappe fort. Ce crochet d’ardoise dispose d’une pointe
crantée et d’une tige cambrée qui offre un meilleur placage de l’ardoise
3- La fixation ZR pour garde-corps temporaire destiné aux étancheurs a bénéficié d’une éco-conception. Plus légère, plus résistante et moins de matières premières utilisées pour un meilleur bilan carbone.



Hélène







Pour information presse : 6 septembre 2014.

Vous êtes journaliste ?

Ces dossiers de presse et leurs illustrations sont disponibles in extenso sur simple demande auprès de nos attachées de presse (en rappelant simplement le titre du ou des dossiers désirés)
Tél 01 40 21 08 13, Fax 01 43 38 63 89.
Ou en utilisant le menu ci-dessus : [Commander ce dossier] [commander les photos]
Merci.

Vous êtes professionnel du bâtiment ou de la décoration ?

Contactez nous pour recevoir une documentation concernant ce dossier.

Notre page Facebook Notrecompte Twitter Notre Google+ Notre blog linkedin linkedin Notre flux RSS Newsletter
Home page | Plan du site | Contact |  RSS 2.0 Alré Web, création de site internet Morbihan