Couvreur, l’homme et le geste…

Le métier de couvreur est une profession ancestrale, dont les techniques et le savoir-faire ont été transmis de génération en génération.

Les couvreurs d’aujourd’hui sont les représentants de cette tradition artisanale qui est devenue elle-même un art.

En 2017, avec le soutien de Ministère et certainement de la ville de Paris, sera monté un dossier destiné à présenter “les Savoirs faire du couvreur parisien” sur la liste représentative du Patrimoine Culturel immatériel de l’Unesco (Convention de 2003). C’est ainsi que le projet initial d’inscrire les “Toits de Paris” au Patrimoine Mondial de l’UNESCO a été réorienté en mettant davantage en valeur “le savoir faire", “l’homme et le geste” plutôt que l’œuvre construite en tant que telle.

… sur les toits de Paris !

Si les toitures parisiennes sont si emblématiques de Paris, c’est en partie à cause de la teinte grise foncée des toits en ardoise et du zinc (rebords de toit et mansardes). L’ardoise était le matériau de prédilection des bourgeois du 19e siècle. Utilisée dans la tradition architecturale française pour la construction de monuments et de châteaux, l’ardoise naturelle est aujourd’hui un gage de qualité et d’esthétique pour l’habitat contemporain. L’éclat naturel et la texture inimitable de l’ardoise la convertissent en un matériau élégant et avec une personnalité unique.

Notre page Facebook Notrecompte Twitter Notre Google+ Notre blog linkedin linkedin Notre flux RSS Newsletter
Home page | Plan du site | Contact |  RSS 2.0 Alré Web, création de site internet Morbihan